•  Le Directeur Général du CERD, Dr Jalludin Mohamed à la conférence internationale sur le développement des énergies renouvelables à Djibouti: Atouts et opportunités. 21 octobre 2018
  •  Une équipe du CERD à la conférence internationale sur le développement des énergies renouvelables à Djibouti: Atouts et opportunités. 21 octobre 2018
  •  Conférence Internationale: DJIBOUTI DANS LE MONDE DU 21E SIÈCLE. UNE TERRE D’ACCUEIL, UN TERRITOIRE DE TRANSIT, UN ÉTAT EN TRANSITION.
  •  Visite de son Excellence Larry E. André Ambassadeur des USA et de Merry Walker Attaché Economique dans les différents laboratoires du CERD.
  •  Visite du Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) à Djibouti Mr. Philippe COLLIGNON et de Mr. Alban SCHEWERER expert de l’AFD dans les différents instituts du CERD.

Mot du Directeur Général du CERD : Dr. Jalluddin Mohamed

Assurer le développement économique et social constitue l’objectif majeur du Gouvernement de la République de Djibouti afin que la population s’épanouisse dans un environnement favorable et sain. En marge des grands projets d’infrastructures basés essentiellement sur le secteur des transports et des services il s’agit de mettre en oeuvre toute autre solution adéquate pouvant contribuer à la concrétisation de cet objectif global du développement durable et garantir un meilleur avenir à tous les citoyens de Djibouti.

Une telle vision est fondée sur une stratégie qui intègre résolument toute la dimension de la recherche scientifique. Aujourd’hui, il n’est plus à démontrer la nécessité de s’appuyer sur les données quantitatives et les études scientifiques pour assoir les orientations des politiques de développement et pour fournir aux autorités les moyens pour la prise de décision.

Grâce à la volonté politique engagée par son excellence le Président Ismail Omar Guelleh, la recherche scientifique Djiboutienne connaît un renforcement des capacités sans précédent au niveau des ressources humaines, du cadre institutionnel, des instrumentations scientifiques, des moyens financiers et des infrastructures. Cette politique mise en oeuvre par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Dr. Nabil Mohamed Ahmed, s’est traduite progressivement et régulièrement par la production de nombreux résultats scientifiques dont beaucoup sont inédits.

A titre d’illustration on citera par exemple les quatre études de préfaisabilité géothermiques, l’étude des énergies éoliennes et solaires, les recherches en biotechnologies végétales et celles en génétiques, la mise en évidence des sites miniers aurifères, les recherches médicinales, les études dans les domaines stratégique et socio-économique, les publications des dictionnaires en langues nationales, des laboratoires d’analyses chimiques et géochimiques parmi les meilleurs de la Corne de l’Afrique, la cartographie ou la biologie marine. De nombreux projets de développement comme dans les secteurs de l’énergie, les ressources en eau ou l’agriculture, s’appuient aujourd’hui sur les résultats scientifiques du Centre de Recherche.

La recherche scientifique devrait s’instaurer dans la continuité et se renforcer davantage afin de répondre plus complètement et efficacement aux multiples besoins du développement. Les perspectives d’évolution du Centre d’Etude et de Recherche de Djibouti sont vastes mais nécessaires pour être à la hauteur des enjeux de notre environnement dans les prochaines décennies et de nos générations futures.

 

 

 

 

Voir ici les cartes de la République de Djibouti.

 

Les Conférences du CERD

 

Téléchargez ici la brochure du CERD.

 

Les livres du CERD