•  Le Directeur Général du CERD, Dr Jalludin Mohamed à la conférence internationale sur le développement des énergies renouvelables à Djibouti: Atouts et opportunités. 21 octobre 2018
  •  Une équipe du CERD à la conférence internationale sur le développement des énergies renouvelables à Djibouti: Atouts et opportunités. 21 octobre 2018
  •  Conférence Internationale: DJIBOUTI DANS LE MONDE DU 21E SIÈCLE. UNE TERRE D’ACCUEIL, UN TERRITOIRE DE TRANSIT, UN ÉTAT EN TRANSITION.
  •  Visite de son Excellence Larry E. André Ambassadeur des USA et de Merry Walker Attaché Economique dans les différents laboratoires du CERD.
  •  Visite du Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) à Djibouti Mr. Philippe COLLIGNON et de Mr. Alban SCHEWERER expert de l’AFD dans les différents instituts du CERD.

Les conférences du CERD

Mercredi 19 septembre 2018

 

Intervenant :

 

Ali-higo Ebo Adou

 

De 9h30 à 10h30

A la salle de conférence du CERD.

 

Résumé :

L'instabilité de Faraday se produit lorsque l'interface entre deux couches de fluides immiscibles est soumises à des vibrations verticales. Cette instabilité hydrodynamique a été mise en évidence en 1831 par Michael Faraday qui étudia pour la première fois l’apparition de vagues à la surface d’une couche de fluide vibrée verticalement. Lorsque l’amplitude de la vibration est au dessus d’un certain seuil la couche de fluide se déstabilise, entre en résonance et des ondulations stationnaires apparaissent. Notre groupe est le premier à avoir réaliser une simulation numérique tridimensionnelle de l’instabilité de Faraday (Périnet et al, (2009)).

Dans un premier temps, je présenterai les premiers résultats concernant l’oscillation de l’interface d’une goutte de fluide sous l’effet de forces radiales oscillantes. Le système est alors une configuration de l’instabilité de Faraday en géométrie sphérique. Les résultats des simulations numériques des différents motifs prédit par la théorie linéaire (Ebo Adou & Tuckerman (2016)) seront présentés. Enfin, la deuxième et dernière partie de la présentation concernera le cas de fluides miscibles. Plus exactement, la prédiction théorique de la largueur finale de la zone de mélange généré par l’instabilité. Nous avons effectué des simulations numériques à hautes résolutions pour confirmer l’applicabilité d’un nouveau formalisme (Gréa (2013)) pour la prédiction de la largueur finale, ainsi que le mécanisme physique de saturation.

 

 

Voir ici les cartes de la République de Djibouti.

 

Les Conférences du CERD

 

Téléchargez ici la brochure du CERD.

 

Les livres du CERD